Recherche des épisodes de pollution en cours

7. Le rôle des AASQA mis en avant dans un rapport de la Cour des comptes

Le 23 septembre, la Cour des comptes a présenté son rapport sur les politiques de lutte contre la pollution de l'air, une présentation à laquelle plusieurs collaborateurs des AASQA ont pu assister, notamment Jean François Husson, sénateur et Président d'ATMO Grand Est, Jean-Félix BERNARD Président d’Airparif et membre du Bureau d’Atmo France et Marine TONDELIER, Déléguée générale d’Atmo France.

 

 

Ce rapport est le résultat d'une enquête qui a été menée à la demande de la commission des finances du Sénat.

En plus de souligner l'importance de renforcer les instruments réglementaires, budgétaires et fiscaux dans l'objectif d'atténuer les risques sanitaires et environnementaux, il met également en évidence le travail et le rôle important des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA).

 

"Le fait que ce sont des associations qui surveillent la qualité de l’air est gage de transparence et d’indépendance et permet d’aller là où l’Etat ne va pas encore."

a réagi Marine Tondelier, Déléguée générale d'ATMO France, lors de la présentation. 

 

Le rôle que les collectivités ont dans l'amélioration de la qualité de l'air a aussi été mis en avant, notamment par Jean-Félix Bernard, Président d'Airparif :

 

"La loi sur l’air est très précise : chacun doit participer à la qualité de l’air y compris les collectivités. […]Les outils de planification sont nombreux. Mais il n’y a pas d’évaluation avant et après pour permettre une valorisation. Un guide méthodologique pourrait être une solution.[…]La valorisation en France est souvent vue comme une contrainte alors qu’il y a une valorisation à faire de la qualité de l’air, notamment au niveau de la santé ou du tourisme. C’est une source d’attractivité."

 

 

>> Lire le rapport complet 

Voir toutes les actualités

Actus du moment