Recherche des épisodes de pollution en cours

ATMO Grand Est a obtenu l'agrément pour la mesure du radon

ATMO Grand Est a obtenu deux niveaux d'agrément pour la mesure du radon, le 15 septembre 2019, délivrés par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). En France, ATMO Grand Est est la seule association qui dispose de ces deux niveaux d'agrément, dont le niveau 2 est réservé à 10 organismes.

Pourquoi mesurer le radon ?

Le radon est un gaz radioactif naturel issu de la désintégration de l'uranium et du radium présents naturellement dans le sol et les roches. Il se trouve dans les roches des massifs anciens (Bretagne, Vosges, Centre de la France, Corse, Rhône-Alpes). Une fois produit par les roches, le radon peut être transféré vers l'atmosphère, via la porosité des roches et du sol.

 

En se désintégrant, le radon forme des descendants solides, eux-mêmes radioactifs. Ces descendants peuvent se fixer sur les aérosols de l'air et une fois inhalés, se déposer le long des voies respiratoires en provoquant leur irradiation.

 

Le radon est reconnu cancérogène (Groupe 1) par le CIRC pour le poumon, depuis 1987. Entre 6 et 15% des nouveaux cas de cancer du poumon seraient attribuables à une exposition au radon, l'interaction entre le radon et le tabac est un facteur aggravant de risque de cancer du poumon.

 

Depuis juin 2018, une nouvelle réglementation modifie la définition des zones à potentiel radon, avec des obligations d'évaluation de l'exposition dans les lieux de travail situés en sous-sol et rez-de-chaussée et dans les Etablissements Recevant du Public (ERP).

Trois types de zones ont été établies :

- Zone 1 à potentiel radon faible;

- Zone 2 à potentiel radon faible sur lequel des facteurs géologiques particuliers peuvent faciliter le transfert vers les bâtiments : 294 communes concernées en région Grand Est;

- Zone 3 : à potentiel radon élevé : 318 communes concernées dans le Grand Est.

 

Dans le cadre du 3ème Plan Régional Santé Environnement (PRSE3) Grand Est, la problématique radon a été identifiée comme un enjeu prioritaire pour notre région, et plusieurs actions sont mises en oeuvre par ATMO Grand Est en collaboration avec l'Agence Régional de la Santé (ARS) Grand Est.

Agrément pour la mesure du radon

ATMO Grand Est a obtenu deux niveaux d'agrément pour procéder aux mesures d'activité volumique du radon pour l'application de l'article R-1333-36 du code de la santé publique et de l'article R 4451-44 du code du travail :

N1A : dépistage du radon et contrôle d'efficacité des bâtiments, y compris les bâtiments souterrains et établissements thermaux.

N2 : mesurage du radon pour identifier les voies sources, les voies d'entrée et transfert du radon.

 

Ces deux niveaux d'agrément, valables 1 an, vont permettre à ATMO Grand Est de réaliser des campagnes de mesure du radon et mettre en oeuvre des actions pour limiter l'exposition des populations à ce type de pollution.

 

 

  •  
Voir toutes les actualités

Actus du moment