Recherche des épisodes de pollution en cours

ATMO Grand Est accueille La Communauté de Communes de Cattenom et le Grand Duché du Luxembourg

Crédit: Flickr Pascal Duez

Ces deux nouveaux membres nous rejoignent après que l'ALQA a intégré notre structure.

 

Réuni le 13 novembre dernier à Nancy, le Bureau d'ATMO Grand Est a donné son agrément à deux demandes d'adhésion émanant de la Communauté de Communes de Cattenom et du Grand-Duché du Luxembourg.

 

Ces adhésions font suite à l'invitation lancée cet été par Marie-Anne Issler-Beguin, présidente de l'ALQA (association de surveillance de la radioactivité de l'air en Lorraine). Suite au transfert d'activité de l'ALQA au sein d'ATMO Grand Est, cette dernière souhaitait que ces membres puissent adhérer à notre association. 

 

 

CCCELa Communauté de Communes de Cattenom et Environs (CCCE) regroupe 20 communes du Nord Mosellan jouxtant la Sarre et le Luxembourg et comptant un peu plus de 25 000 habitants. Elle est notamment connue pour accueillir sur son territoire une centrale nucléaire. Une rencontre récente avec la CCCE a confirmé son intérêt pour le suivi indépendant de la radioactivité de l'air autour de la centrale nucléaire, mais aussi pour l'accompagnement des problématiques atmosphériques et énergétiques, notamment dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) à élaborer par elle en 2018.

 

Duché du LuxembourgLe Grand-Duché du Luxembourg en tant qu'Etat de l'Union Européenne était également membre de l'ALQA représenté par le ministère de la Santé au regard de la proximité de la même centrale nucléaire de Cattenom. Par ailleurs, ATMO Grand Est rencontrait régulièrement  le Grand-Duché (Ministère du Développement durable), la Sarre, la Rhénanie Palatinat et la Wallonie au sein d'un sous-groupe de travail "Qualité de l'air" de l'espace transfrontalier de la Grande Région. Ce sous groupe de travail a pour mission actuelle de produire sur le web d'ici juin 2018 une information cartographique commune des données de mesures de la qualité de l'air sur la Grande Région.

Parallèlement, l'Unité "Surveillance et évaluation de l'environnement, Mesurages et analyses / Modélisations et cartographies" de ce ministère a demandé à ATMO Grand Est d'étendre la prévision de la modélisation PREV'EST sur son pays avec un accord financier parvenu mi-novembre et une échéance fixée à janvier 2018.

Voir toutes les actualités

Actus du moment