Recherche des épisodes de pollution en cours

Bilan de la qualité de l'air en Grand Est en 2020

Le bilan de l’année 2020 est, comme vous vous en doutez, assez particulier. En effet, la qualité de l’air a été impactée par les périodes de confinement liées à la crise sanitaire de la Covid-19. Celles-ci ont entraîné notamment une forte baisse du trafic routier, démontrant par l’expérience son impact important sur les émissions d’oxydes d’azotes. Ainsi, ces émissions ont diminué et, contrairement aux années précédentes, il n’y a eu aucun dépassement des valeurs limites annuelles réglementaires en dioxyde d’azote. Pour l’ozone, des dépassements de valeurs cibles ont été observés sur toute la région, excepté sur le territoire rémois. Dans la vallée de la Fensch, la valeur limite annuelle en benzène est respectée pour la deuxième année consécutive. 

 

Quelques chiffres du 1er confinement : 

  •  Les émissions d’oxydes d’azote ont baissé de 2/3 dans les grandes agglomérations  

  •  Les concentrations en dioxyde d’azote en proximité trafic ont été 53% plus faibles en moyenne que sur les 5 dernières années 

Sur l’année : 

  •  Aucun dépassement réglementaire mesuré en dioxyde d’azote  

  • 81% des habitants exposés à un dépassement d’une des lignes directrices OMS relatives aux particules PM2,5 (12% pour les particules PM10) 

  •  41% des habitants exposés à un dépassement de la valeur cible en ozone 

  •  22 jours de dépassement du seuil d’information ou d’alerte aux particules PM10 

  •  4 jours de dépassement du seuil d’information ou d’alerte à l’ozone 

  •  Dépassement de la valeur cible en benzo(a)pyrène sur une commune (chauffage au bois) 

  •  Dépassement de l’objectif qualité en benzène en proximité industrielle (Vallée de la Fensch) 

BQA
  •  

Consulter le bilan de la qualité de l'air

Voir toutes les actualités

Actus du moment