Recherche des épisodes de pollution en cours

Ces premières assises régionales Air Climat Energie Santé éclairent les élus sur les moyens de l'action

Jean-François Husson - Président ATMO Grand Est
Crédits photo
ATMO Grand Est

Le 19 novembre 2018, les premières assises Air Climat Energie et Santé de la région Grand Est se tiendront à Nancy, Jean-François HUSSON, instigateur de ce rendez-vous et Président d'ATMO Grand Est, nous détaille l'ambition de ce rendez-vous inédit.

 

Pourquoi avoir voulu organiser ces Assises ?

Jean-François HUSSON : En tant qu'élu au niveau national comme local, je suis bien placé pour voir de quelle manière se construise techniquement et socialement les politiques publiques en faveur de l'environnement, à quelles contraintes réglementaires les décideurs publics doivent répondre, quelles sont les attentes grandissantes des citoyens, difficultés auxquelles sont confrontées les collectivités sur notre territoire pour un air plus sain et un climat moins menacé en lien avec la transition énergétique. Et je me dois ainsi de commencer par attester et saluer l'ampleur du travail déjà accompli : les collectivités locales et l'Etat à leurs côtés prennent conscience que sans leur engagement, sans leur détermination les transitions atmosphérique et énergétique seraient vaines, laissant planer des incertitudes pour les générations à venir.

Par ailleurs, à l'aune de mes travaux parlementaires sur le coût de la pollution de l'air et de mes fonctions de Président d'ATMO Grand Est, j'ai depuis longtemps pris conscience des enjeux sanitaires et environnementaux mais aussi économiques et sociaux des transitions atmosphérique et énergétique. Nous sommes tous d'accord sur les faits maintenant bien établis avec l'obligation morale de mener des politiques efficaces éprouvées et pour cela de l'importance de la recherche innovante et de l'expertise objective, avec l'apport grandissant des data et des outils numériques.

Ces assises sont en fait nées de ce constat : il n'y a pas de politique environnementale possible sans l'appui d'experts et sans la construction d'un réseau d'acteurs unis et engagés à l'échelle de notre région. Et c'est ainsi un signe fort que l'invitation à ces assises émanent conjointement du Préfet de Région Jean-Luc MARX, du Président de la Région Jean ROTTNER et de moi-même Président d'ATMO Grand Est.

 

Jean-François HUSSON

Le Président d'ATMO Grand Est est sénateur de Meurthe-et-Moselle, Vice-Président de la Commission des Finances, membre du groupe d'études Energie et membre de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation. En 2015, il a présidé Commission d'enquête sénatoriale sur le coût économique et financier de la pollution de l'air.

 

En quoi vont consister ces Assises ?

Avec la Région Grand Est et la Préfecture de région mais aussi avec nos partenaires de l’ADEME, de la DREAL, et le soutien de Climaxion, nous avons réussi à rassembler pour ces assises un grand nombre d’acteurs qui travaillent sur ces thématiques de l’air, de l’énergie, du climat et de la santé.
Des élus seront présents pour témoigner de leurs engagements et des conférences sur différents thèmes parleront territoire et proximité, innovation et éducation, santé et transversalité. Nous voulons vraiment insister sur cet aspect : aucun problème ne peut trouver de solution sans une approche transversale prenant simultanément en compte les problématiques de l’air, du climat, de l’énergie et de la santé. Et pour reconquérir notre qualité atmosphérique, nous avons besoin de diffuser ces enjeux croisés et défis communs le plus largement possible.
Dans un tel écosystème, toutes ces thématiques sont ainsi imbriquées, tout comme les acteurs publics et privés jusqu’aux citoyens tous concernés dans leur mode de vie. C’est pourquoi nous avons besoin de tels rendez-vous révélateurs de nos exigences communes et fédérateurs de nos engagements solidaires. Pendant l’après-midi les élus et décideurs du Grand Est présents auront donc la possibilité de rencontrer des scientifiques, des experts et nombre de personnes ressources qui peuvent les éclairer et les accompagner sur les rouages réglementaires, les diagnostics territoriaux disponibles, les opportunités d’aides, les actions mises en œuvre, etc.

Quel est le but ultime de ces assises ?

Le but est clair et ambitieux : faire le point des politiques efficientes et faire émerger un maillage de solidarité sur notre territoire qui mettra en relation les instances scientifiques, politiques et institutionnelles qui agissent pour la reconquête de la qualité atmosphérique. Et ainsi repartir avec une meilleure vision des enjeux, une détermination à agir, des solutions à partager, un réseau à consulter et par là-même à se faire accompagner pour élaborer les plans et programmes concernés directement ou indirectement par notre capital atmosphère (PCAET, PLU, PDU, etc.). Et pour le dire d’un mot : nous donner tous ensemble les moyens d’une action qui portera ses fruits.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

19 Novembre 2018

9h30 à 16h00

Centre des Congrès Prouvé-Nancy

Inscriptions : www.atmo-grandest.eu/evenements

Voir toutes les actualités

Actus du moment