Recherche des épisodes de pollution en cours

Jean-François Husson à Strasbourg, Reims et Metz pour les vœux 2018

Voeux 2018 Schiltigheim

Le président d’ATMO Grand Est est allé à la rencontre des salariés et des partenaires d’ATMO Grand Est pour leur adresser ses vœux. L’occasion de rappeler qu’en ces temps d’incertitude écologique et climatique, notre mission demeure plus que jamais : la compétence, le service, l’innovation. 

 

Pour ses vœux 2018, le sénateur François Husson qui préside ATMO Grand Est avait choisi de se rendre sur chaque site où travaillent les collaborateurs de notre organisme.

 

Sa tournée a commencé le 15 janvier à Schiltigheim, siège social d'ATMO Grand Est, en présence de ses vice-présidents Françoise Bey et Bernard Gerber, et de son directeur Joseph Kleinpeter.

 

Voeux M. Husson
Le 15 janvier à Schiltigheim (Bernard Gerber, Jean-François Husson, Françoise Bey et Joseph Kleinpeter)

 

 

Le 22 janvier, il était à Reims avec la vice-présidente d'ATMO Grand Est, Laure Miller.  Il a rappelé une dimension important du territoire champardennais qui est la ruralité. Cette région s'est ainsi très tôt illustrée au niveaux des études consacrées aux pesticides. 

 

Voeux M. Husson à Reims
Le 22 janvier, à Reims, M. Husson aux côtés de Laure Miller, vice-président d'Atmo Grand Est

 

 

Ces vœux se sont conclus à Metz, le 25 janvier, au côté de Guy Bergé, président de la fédération ATMO France. 

 

Voeux M. Husson à Metz
le 25 janvier, avec Guy Bergé

 

 

Ces trois visites ont été pour Jean-François Husson l’occasion de saluer les efforts accomplis par les 80 collaborateurs d’ATMO Grand Est qui, en 2017, ont mené à bien la fusion des trois structures préexistantes tout en effectuant leur travail de surveillance de la qualité de l’air. 


A l’heure où les citoyens sont de plus en plus sensibles aux questions environnementales et à la qualité de l’air qu’ils respirent, M. Husson a insisté sur la notion de SERVICE. Ainsi, au-delà des contraintes réglementaires qui fondent son existence, ATMO Grand Est doit répondre aux besoins émanant de la société :


-besoin d’expertise des décideurs ;
-besoin d’information et de sensibilisation des citoyens ;
-besoin d’accompagnement des émetteurs de polluants.
 

Voir toutes les actualités

Actus du moment