Recherche des épisodes de pollution en cours

Journée Nationale de l'Allergie !

Aujourd'hui c'est la journée nationale de l'allergie ! A cette occasion, la Fédération Atmo France, l'Association des Pollinariums Sentinelles de France et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique publient le rapport de surveillance des pollens et des moisissures dans l'air ambiant en 2018.

 

Rapport pollen

 

1 personne sur 4 souffre d'allergie respiratoire. Suivant les régions et la météo, les saisons d'émissions des facteurs allergisants (pollens ou moisissures) ne sont pas les mêmes. Depuis 2016 une coordination nationale d'observation a été mise en place avec comme objectifs la détection des pollens et moisissures, la diffusion d'informations de sensibilisation et d'alertes auprès du grand public et des professionnels de santé et la publication d'un rapport annuel en collaboration avec le Ministère des Solidarités et de la Santé (Direction Générale de la Santé) et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (Direction Générale de l'Energie et du Climat) afin de favoriser la prise en compte de ces risques et en réduire les effets.

Le rapport 2018

En plus des bons gestes à adopter et des focus sur les espèces les plus allergisantes en 2018, cette nouvelle édition présente le bilan en chiffres de la surveillance effectuée (nombre de bulletins d'alerte, nombre de visites sur les sites internet des acteurs...), une nouvelle carte représentant les villes et régions surveillées et le calendrier des évènements en lien avec la thématique.

En cette année 2018, le dispositif de surveillance des pollens comprend 16 pollinariums sentinelles dans la moitié ouest de la France, 13 jardins d'observation des pollens déployés en France métropolitaine et 86 capteurs actif qui couvrent un peu plus de 63% de la population, soit plus de 42 millions de personnes. Le dispositif de surveillance des spores de moisissures comprend 17 capteurs.

En 2018, l'exposition aux pollens d'ambroisie, cyprès et graminées reste constante tandis que l'exposition aux pollens de bouleau a été, au mois d'avril, la plus forte de ces dix dernières années. Pour ce qui est des moisissures, bien que les températures humides du printemps aient favorisé leur apparition précoce, la sécheresse de l'été en a limité la prolifération et dispersion.

Le dispositif de surveillance des pollens et des moisissures.

La surveillance est régie par l'arrêté du 5 août 2016, qui définit les organismes chargés de coordonner la surveillance des pollens et des moisissures dans l'air ambiant, que sont l'Association des Pollinariums Sentinelles de France, la Fédération Atmo France (le réseau des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air) et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

Ces organismes rassemblent et analysent l'ensemble des données météorologiques, de surveillance clinique et phénologique associés. Ils assurent la diffusion des résultats de cette surveillance sur leur site internet, auprès du public et des professionnels de santé en vue de prévenir les risques pour la santé liés aux pollens et moisissures de l'air ambiant, et d'adapter la prise en charge des personnes sensibles.

 

Rapport pollens

 

>> Téléchargez le rapport 2018

>> Téléchargez le dossier de presse

 

 

Voir toutes les actualités

Actus du moment