Recherche des épisodes de pollution en cours

L’air s’invite aux Samedi de la Démocratie Locale de Reims

Samedis de la Démocratie Locale de Reims

Le 2 juin, les vice-présidente et directrice déléguée d’ATMO Grand Est sont allées à la rencontre des Conseils Citoyens de Reims pour parler d'environnement et de qualité de l'air.

 

Les Samedis de la Démocratie Locale de Reims sont des rendez-vous récurrents qui permettent aux Conseils de Quartiers et aux Conseils Citoyens de discuter des sujets qui concernent la vie de la cité avec les instances municipales, en présence de spécialistes et d'experts.

 

Ce 2 juin 2018, les questions environnementales et le développement durable se trouvaient au cœur des discussions animées par Mario Rossi, Adjoint au maire délégué à la proximité. Après l’intervention de Guillaume Michaux, Vice-président de la Communauté Urbaine, en charge du développement durable et des réseaux de chaleur, ce fut au tour de Laure Miller de prendre la parole. Adjointe au maire déléguée aux espaces verts, espaces publics et à l'écologie urbaine, cette dernière est également vice-présidente d’ATMO Grand Est. Elle a pu détailler les actions de développement durable entreprises à Reims.

 

Emmanuelle Drab-Sommesous, Directrice Déléguée d’ATMO Grand Est, était également l'invitée de ce samedi spécial. Elle a dressé le portrait de la situation atmosphérique sur le territoire rémois. Puis elle a répondu aux questions des citoyens présents, aux côtés des élus municipaux. 


Au terme de ces échanges, ATMO Grand Est a été convié à intervenir au sein des Conseils de Quartier, pour informer les citoyens par rapport à la situation locale de la qualité de l’air et pour les sensibiliser aux bonnes pratiques, des gestes qui peuvent permettre de diminuer ses émissions de polluants et se protéger lors des épisodes de pollution. Ce programme s’inscrit dans le cadre du plan de communication élargi sur la qualité de l’air mis en œuvre par la ville. 
 

Bilan de la qualité de l'air de Reims

Lors de ce Samedi de la Démocratie Locale, Emmanuelle Drab-Sommesous a pu présenter quelques-unes des données produites par ATMO Grand Est. Celles-ci permettent de constater de quelle manière la pollution atmosphérique évolue à Reims. Exemple avec les dioxydes d'azote (NO2) dont les émissions tendent à diminuer très fortement, grâce notamment aux progrès accomplis au niveau des motorisations. Toutefois, à proximité des grands axes, les limites réglementaires sont encore systématiquement dépassées.

 

 

 

Emissions de NO2 à Reims

 

 

No2 et les Valeurs limites

 

Populations exposées au NO2 à Reims

 

 

 

 

Voir toutes les actualités

Actus du moment