Recherche des épisodes de pollution en cours

Lancement de VISION’air

Réunion de lancement de l'action vision'air dans le projet Atmo-VISION
Crédits photo
ATMO Grand Est

Le lancement de VISION'Air du projet INTERREG Atmo-VISION, avec le panel des 21 volontaires de Strasbourg et Kehl, s'est déroulé avec succès le lundi 8 avril à la Maison des associations de Strasbourg de 18h00 à 21h00.

 

Après une introduction de Madame Françoise Bey, vice-présidente de l'Eurométropole de Strasbourg et vice-présidente d'ATMO Grand Est, les participants ont d’abord été sensibilisés aux enjeux de la qualité de l'air avant d’être informés sur le projet INTERREG V Rhin Supérieur Atmo-VISION avec un focus sur l'action « VISION’Air ». Cette action propose à 21 citoyens volontaires de Strasbourg et Kehl de porter un microcapteur à particules et de réaliser des mesures de la qualité de l’air dans leur quotidien pendant 6 semaines. ATMO Grand Est a ensuite réalisé une présentation pratique des outils VISION’Air, au cours de laquelle les citoyens ont téléchargé l'application sur leur téléphone et connecté leur microcapteur (AirBeam2) qui mesure les particules PM10 (particules dont le diamètre aérodynamique est inférieur à 10 micromètres), PM2,5 (particules dont le diamètre aérodynamique est inférieur à 2,5 micromètres) et les particules ultrafines PM1 (dont le diamètre aérodynamique est inférieur à 1 micromètre). Cette réunion s'est terminée pour la trentaine de participants, citoyens, journalistes et partenaires du projet, par un moment de convivialité autour d'un verre de l'amitié.

 

Les échanges avec les citoyens volontaires ont été nombreux et pertinents. Des journalistes ont pu également suivre des volontaires dans leur quotidien. Afin d'accompagner les citoyens, une hotline a été mise en place et une réunion type afterwork est prévue à mi-parcours. La soirée de clôture aura lieu le 28 mai dans les locaux d'ATMO Grand Est.

 

Pourquoi des microcapteurs dans Atmo-VISION ?

Les microcapteurs, parfois plutôt des mini-stations, permettent de déterminer avec différents niveaux de précision, la concentration de composés gazeux ou particulaires dans l'air ambiant, et regroupent une multitude hétéroclite de modèles de toutes tailles, tous budgets et adaptés à différents types d’applications.

A l'heure du numérique, les microcapteurs sont un phénomène de société : les citoyens peuvent s'équiper à moindre frais d'une nouvelle technologie qui leur permet de mesurer la qualité de l'air. De véritables réseaux de mesures parallèles se sont créés. Les partenaires d'Atmo-VISION souhaitent accompagner ce mouvement général de demande du citoyen afin de les sensibiliser aux enjeux de la qualité de l'air et à l’interprétation des données des microcapteurs.

Voir toutes les actualités

Actus du moment