Recherche des épisodes de pollution en cours

7.Le Haut Conseil pour le Climat valorise les données des AASQA

Crédits photo
Image par Patricia Alexandre de Pixabay

Depuis plusieurs années, les Associations Agrées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) de chaque région de France et d'outre-mer produisent régulièrement des données sur les consommations et les productions d'énergie ainsi que sur les émissions de polluants et les émissions de gaz à effet de serre.

Ces données sont mises à disposition du Haut Conseil pour le Climat (HCC).

 

le rôle des aasqa valorisé

 

Dans son rapport 2020 intitulé "Redresser le cap, relancer la transition", le HCC a valorisé les données issues des AASQA. Ces données permettent en effet de répondre à un élément clé du rapport du HCC qui est d'obtenir "régulièrement, aux échelles régionale et infrarégionale, des données de qualité harmonisées sur les émissions pour évaluer les politiques publiques et ajuster les objectifs" et "rendre ces données publiques et s'appuyer sur elles pour élaborer les planifications futures".

 

 

carte aasqa

 

 

Le rapport du HCC précise également que « L’analyse des émissions de gaz à effet de serre (GES) régionales est rendue possible grâce aux bilans régionaux des émissions de GES, qui sont produits et diffusés dans la plupart des régions françaises. Ces bilans s’appuient sur diverses sources de données, parmi lesquelles les inventaires régionaux spatialisés (IRS) produits par les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) suivant les préconisations du guide méthodologique pour l’élaboration des inventaires territoriaux des émissions atmosphériques rédigé par Atmo France, le Citepa et l’Ineris et publié par le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) dans le cadre du pôle national de coordination des inventaires territoriaux (guide PCIT). »

 

Les missions d'ATMO GrAND EST

 

En plus de fournir des données sur les émissions, ATMO Grand Est mène aussi les missions suivantes :

 

• Assurer la surveillance réglementaire de la qualité de l’air, grâce à un dispositif de mesure et des outils d’inventaires et de modélisation ;
Informer, alerter et prévenir les citoyens, les médias et les autorités sur les niveaux de pollution ;
• Evaluer les expositions de la population de la région Grand Est et des écosystèmes à la pollution de l’air ;
• Participer à des études ou programmes de recherche pour améliorer les connaissances sur la composition physico-chimique et biologique du compartiment atmosphérique comme sur les impacts sanitaires, environnementaux, économiques et sociaux associés ;
• Effectuer une veille sur les enjeux émergents et encourager l’innovation au service de la qualité de l’air et du climat ;
• Accompagner les partenaires et déployer des outils d’aide à la décision afin qu’ils établissent des plans de gestion de la qualité de l’atmosphère, selon une approche transversale air-climat-énergie-santé ;
Animer un réseau d’acteurs fédéré sur les différentes échelles territoriales (régionale, nationale, transfrontalière, internationale) ;
Sensibiliser les citoyens en valorisant et diffusant les résultats acquis.

 

>> Pour connaître la qualité de l'air de la Région Grand Est, abonnez-vous aux bulletins quotidiens en cliquant ici.

Voir toutes les actualités

Actus du moment