Recherche des épisodes de pollution en cours

Les présidents d’ATMO France et d’ATMO Grand Est réagissent à la nomination de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot

Le 17 mai 2017, Nicolas Hulot a été nommé ministre d’Etat, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire au sein du gouvernement d’Edouard Philippe. Pour tous les acteurs de l’environnement, et notamment pour les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA), son arrivée suscite espoir et attentes.

 

Jean-François Husson, Président d’ATMO Grand Est, et Guy Bergé, Président d’ATMO France, ont bien voulu réagir à cette nomination.

 

Jean-françois Husson

 

Le sénateur Jean-François Husson souligne notamment que cette nomination surprise engage Nicolas Hulot dans une nouvelle manière de porter les questions environnementales au niveau national et international.

 

Guy Bergé

Le président de la fédération ATMO France, Guy Bergé, dessine dans cette vidéo les attentes et les ambitions des AASQA alors que s’ouvre un nouveau chapitre pour les questions environnementales dans notre pays.

 

Les AASQA espèrent tout d’abord que le ministère confortera leur travail au point de vue financier, de sorte qu’elles soient mieux à même de remplir leurs missions réglementaires.

 

Au-delà, Guy Bergé est convaincu que les AASQA peuvent rendre encore plus de services aux collectivités et à la société dans son ensemble, leur expertise leur permettant de produire des diagnostics, de simuler les effets des politiques envisagées en amont et d’évaluer leurs résultats une fois mises en œuvre. Ces compétences représentent également un potentiel économique qui doit pouvoir être valorisé.

 

Voir toutes les actualités

Actus du moment