Recherche des épisodes de pollution en cours

Lignes directrices de l’OMS 2021 : un changement de perception salutaire pour renforcer le passage à l’action 

Les lignes directrices mondiales de l’OMS sur la qualité de l’air ont été actualisées en septembre dernier pour six polluants atmosphériques. Et l’OMS de préciser que « Le dépassement de ces nouveaux seuils relatifs à la qualité de l’air est associé à des risques importants pour la santé ». Ces recommandations, fondées sur de nouvelles études de santé, rappellent l’importance d’une meilleure qualité de l’air pour éviter les décès liés à la pollution atmosphérique.  

 

Quels impacts ? 

L’abaissement de ces valeurs de référence conduit mécaniquement à placer une plus grande partie du territoire en situation de dépassement de ces niveaux.

 

Par exemple, dans la région Grand Est, la population concernée par des dépassements de la ligne directrice pour les PM2,5 passe de 6 à 96% pour les valeurs OMS 2021 fixée dorénavant à 5µg/m3 en moyenne annuelle (voir carte ci-dessous). 

 

Pour comprendre ce que sont les particules, visionnez notre storytelling juste ici.

 

nouvelles lignes directrices OMS PM2,5

 

Concernant le dioxyde d'azote, la population exposée passe de moins de 0,1% à 37%. Pour ce polluant, le seuil d'exposition annuel préconisé par l'OMS passe de 40 µg/m3 à 10 µg/m3.

 

Le dioxyde d'azote est principalement issu des émissions liées au trafic routier.

 

nouvelles lignes directrices OMS dioxyde d'azote

 

Vers un changement en faveur d'une meilleure qualité de l'air

Si les seuils OMS ne sont pas contraignants par eux-mêmes, ils fixent un horizon d’amélioration sanitaire à atteindre dont peuvent s’emparer les décideurs politiques pour pousser des actions en faveur de la qualité de l’air. A noter également, en cette période de COP26, que les efforts déployés pour améliorer la qualité de l’air aura un impact positif sur l’atténuation du changement climatique. 

 

ATMO Grand Est soutient l’ensemble de ces acteurs locaux (collectivités, état, acteurs économiques, citoyens…) qui mettent en œuvre des actions en faveur de la réduction des émissions qui contribuent à tendre vers ces nouvelles lignes directrices et à sauvegarder la population des effets sanitaires de la pollution atmosphérique.  

 

Pour évaluer ces actions, ATMO Grand Est met à disposition son expertise, ses données de référence et ses outils comme les inventaires des émissions, les campagnes de mesures et les modèles de qualité de l’air. 

Voir toutes les actualités

Actus du moment