Recherche des épisodes de pollution en cours

PATer : Une étude qui observe le lien entre pollution atmosphérique, les femmes enceintes et la croissance foetale

Le projet PATer (Pollution Atmosphérique sur le Territoire français) étudie les liens entre l'exposition de femmes enceintes et la croissance foetale.

 

Le projet PATer s’est attaché à mettre en relation l’exposition à la pollution de l’air des 18 000 futures mamans de la cohorte ELFE (www.elfe-france.fr) avec des paramètres de croissance intra-utérine, et en particulier le poids à la naissance. Il s’est déroulé de 2013 à 2019, avec le soutien de l’ANSES et a mobilisé une vingtaine de partenaires (AASQA, ATMO France, INSERM, INERIS, Santé Publique France) coordonnés par ATMO Grand Est pour le compte de la fédération ATMO France.

 

La première étape du projet a consisté, pour toutes les AASQA et l’INERIS, à faire tourner les modèles de qualité de l’air avec la plus haute résolution possible, aux échelles urbaines, régionales et pour la métropole. Un indicateur de confiance attaché à chaque concentration a permis de choisir le modèle le plus à même, jour après jour, de représenter l’exposition de chaque femme.

 

La seconde étape a vu la mise à disposition de ces données aux épidémiologistes de l’INSERM afin d’étudier les effets sanitaires de la pollution de l’air sur les issues de grossesse. Les principaux résultats mettent en évidence un lien entre l’exposition aux NO2, PM10, et PM2.5 aux trimestres 2 et 3 et une diminution du poids de naissance, avec des conséquences sur l’ensemble du parcours de santé du futur enfant puis adulte. Les travaux vont se poursuivre dans d’autres cadres sur le périmètre crânien et la prématurité.
Ces résultats viennent conforter d’autres travaux scientifiques aux Etats-Unis ou en Europe.

 

ATMO Grand Est s’est fortement mobilisée sur ce projet depuis 2013. Outre la coordination générale scientifique, l’unité « Système d'Information » a expertisé les 18 000 adresses des femmes enceintes, l’unité « Modélisation » a réalisé toutes les simulations sur les années 2010 et 2011, l’unité « Système d'Information » a repris la main pour mettre en place et gérer l’ensemble de la base de données nationale, avec des calculs d’indicateurs de confiance basés sur les données issues de l’unité « Mesures ».

 

changement de poids de naissance à terme
Différence du poids de naissance moyen (g) associée avec l'exposition maternelle aux polluants de l'air (5 µg/m3 pour les PM2,5 et PM10, 10 µg/m3 pour le NO2. Les effets estimés et leur intervalle de confiance à 95% sont représentés en noir, et en gris pour les effets estimés excluant les valeurs de pondération extrême. Résultats issus de la cohorte ELFE

 

Trois publications scientifiques valorisent les travaux réalisés par l'ensemble des équipes :

- Ouidir M, Lepeule J, Siroux V, Malherbe L, Meleux F, Rivière E, Launay L, Zaros C, Cheminat M, Charles MA, Slama R. Is atmospheric pollution exposure during pregnancy associated with individual and contextual characteristics? A nationwide study in France. J Epidemiol Community Health. 2017 Oct;71(10):1026-1036. doi: 10.1136/jech-2016-208674.
-    Ouidir M, Seyve E, Rivière E, Bernard J, Cheminat M, Cortinovis J, Ducroz F, Dugay F, Hulin A, Kloog I, Laborie A, Launay L, Malherbe L, Robic PY, Schwartz J, Siroux V, Virga J, Zaros C, Charles MA, Slama R, Lepeule J. Maternal ambient exposure to atmospheric pollutants during pregnancy and offspring term birth weight in the nation-wide ELFE cohort. ENVINT_2019_249
-    Rivière E, Bernard J, Hulin A, Virga J, Dugay F, Charles MA, Cheminat M, Cortinovis J, Ducroz F, Laborie A, Malherbe L, Piga D, Real E, Robic PY, Zaros C, Seyve E, Lepeule J. Air pollution modeling and exposure assessment during pregnancy in the French Longitudinal Study of Children (ELFE). Atmospheric Environment, Volume 205, 15 May 2019, Pages 103-114. https://doi.org/10.1016/j.atmosenv.2019.02.032

 

 

 

Voir toutes les actualités

Actus du moment