Recherche des épisodes de pollution en cours

Prime à la casse : ce qui va changer

Crédit : Unsplash Sean Stratton

Le ministère de la Transition Écologique a annoncé ce qui va changer en 2018  : la prime ne se cantonnera plus aux voitures électriques et sera étendue aux véhicules thermiques moins polluants.

 

 

Le ministre de la Transition Ecologique, Nicolas Hulot, a récemment détaillé les modifications qui interviendront dès janvier 2018 au niveau de la prime à la casse, un système de subventions qui incite les citoyens à se défaire des véhicules les plus anciens, et donc les plus polluants, pour acquérir des véhicules dont l’incidence sur l’environnement est moindre.

Les nouveautés 

> Jusqu’à présent, la prime à la casse était réservée aux propriétaires désireux de se défaire d’un véhicule diesel d’avant 2001. Désormais, elle s'appliquera également aux véhicules essence d’avant 1997

 

> Cette prime sera accordée même dans le cadre d’un achat de véhicule d’occasion, à condition que celui-ci corresponde au catégorie Crit’Air 0, 1 ou 2 (véhicule essence immatriculé à partir du 1er janvier 2007 ou un véhicule diesel immatriculé à partir du 1er janvier 2011) ;

 

>La prime concernera désormais tous les ménages, imposables ou non, alors qu’elle était jusqu’alors réservée aux foyer non imposables.

 

Le barème

Primes pour l’achat d’un véhicule ELECTRIQUE

2500€  (contre 4000€ auparavant)

+ bonus écologique de 6000€ 

 

Primes pour l’achat d’un véhicule HYBRIDE RECHARGEABLE

2500€ 

+ bonus écologique de 1000 € 

 

Primes pour l’achat d’un véhicule THERMIQUE ou HYBRIDE NON RECHARGEABLE

>Entre 1000 et 2000 € pour les foyers non-imposables.

>Entre 500 et 1000 € pour les foyers non-imposables.

(contre une prime comprise entre 500 et 1000€  réservés au foyers non imposables jusqu’ici)

 

QUID DU MALUS

Par ailleurs, le malus qui s’applique aux véhicules les plus polluant est étendu : il s’appliquera désormais aux véhicules émettant 120 gramme de CO2 au km, alors qu’il que le seuil était fixé à 126 grammes auparavant.

 

Par ailleurs, le plafond de ce malus passe de 10000 à 10500 euros.

 

Voir toutes les actualités

Actus du moment