Recherche des épisodes de pollution en cours

PRSE3, 1 an d'actions dans la région Grand Est

Le 22 novembre 2018 à Strasbourg et le 27 novembre à Châlons-en-Champagne, ATMO Grand Est a participé au premier bilan de la mise en oeuvre du 3ème Plan Régional Santé Environnement (PRSE3) 2017-2021. Ce dernier a été organisé par la Préfecture de Région Grand Est, la Région Grand Est et l'Agence Régionale de Santé du Grand Est.

 

Ce plan est élaboré dans une dynamique partenariale s’appuyant sur la compétence et la diversité des acteurs du Grand Est. L’objectif visé est de limiter les risques sur la santé liés à des facteurs environnementaux.

 

A l’occasion de ce premier bilan, ATMO Grand Est a présenté les actions mises en oeuvre, dans le cadre du PRSE3 Grand Est, et destinées à mieux appréhender les risques d’exposition au radon, gaz radioactif d’origine naturelle. Ce dernier est qualifié de cancérogène certain par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Centre International de Recherche sur le Cancer depuis 1987. Le radon représente un enjeu majeur de santé publique. En France il est responsable de 5 à 12% des cancers du poumon, soit entre 1200 et 3000 décès par an, par cancer du poumon après le tabac.

 

Le radon trouve son origine dans l’écorce terrestre. Gaz incolore et inodore, c’est un descendant de l’uranium. Son abondance est intimement liée à la nature du sous-sol, mais sans lien avec l’industrie du nucléaire. Il pénètre dans l’organisme, principalement par les voies respiratoires. Plus la durée d’exposition et les concentrations de radon sont importantes, plus le risque de développer une pathologie en lien avec le radon augmente.

 

Grâce à ses compétences dans le domaine du radon ATMO Grand Est intervient pour informer les collectivités, les professionnels du bâtiment et le grand public sur les risques encore méconnus. Des réunions d’informations et des campagnes de mesure sont réalisées, prioritairement dans les zones où le potentiel radon a été identifié comme élevé.  

 

ATMO Grand Est contribue également dans le PRSE3 à travers plusieurs actions, telles que :

- consolider et améliorer la diffusion des connaissances sur l'exposition aux produits phytosanitaires,

- surveiller la qualité de l'air extérieur et en particulier les pollens pour informer les populations et notamment les personnes allergiques aux pollens,

- agir pour une meilleure qualité de l'air intérieur dans les établissements accueillant des personnes sensibles.

 

>> Pour une gestion intégrée du radon à l'échelle du Grand Est

>> ATMO Grand Est vous explique le radon

>> Information à Strasbourg sur le PRSE3 : 1 an d'actions en Grand Est

Voir toutes les actualités

Actus du moment