Recherche des épisodes de pollution en cours

Que faire au printemps pour la qualité de l'air ?

Vélo, jardinage, allergies au pollen : découvrez nos conseils pour bien respirer avec le retour des beaux jours.

Recyclez vos déchets verts

Tondre sa pelouse
Crédit: Pexels

 

Le printemps, c'est l'occasion de retourner dans son jardin, de tondre sa pelouse et d’enlever les mauvaises herbes. Mais attention, le brûlage des déchets verts est interdit par la loi. Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 450 €.

 

En effet, la combustion de végétaux peut-être à l'origine de troubles de voisinages générés par les odeurs et la fumée. Elle est aussi source d'émissions importantes de poussières fines et de gaz, qui nuisent à notre environnement et à notre santé.

 

Ainsi, 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 9 800 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine, 37 900 km pour une voiture essence (source Lig’air).

Pour vous débarrasser de vos déchets, vous avez plusieurs solutions : 

-broyage ;

-collecte en déchetterie ;

-collecte sélective ;

-compostage ;

-paillage ;

-tonte mulching ;

 

Afin de vous vous aider, l’ADEME a conçu un guide pratique pour réutiliser ses déchets verts et de cuisine au jardin. 

Jardinez sans pesticides

Jardinage
Crédit: Gratisography

 

Utilisés pour détruire les plantes considérées comme nuisibles et pour protéger les plantes cultivées et les récoltes, les pesticides sont épandus à grande échelle dans l'environnement. Or ces derniers, que l'on nomme également produits phytosanitaires, peuvent également se retrouver dans l'air par volatilisation à partir du sol ou des plantes, par érosion éolienne et par dérive lors de l'épandage.

 

Les études menées par les AASQA (Associations de Surveillance de la Qualité de l'Air) ont démontré, sans exception, la présence des pesticides dans l'atmosphère. Les concentrations des pesticides varient en fonction de la nature du site (urbain ou rural), des cultures avoisinantes (grandes cultures, viticulture, arboriculture, etc.) et de la nature des mesures (fond ou proximité).

 

Les niveaux les plus importants sont observés en milieu rural et pendant les périodes de traitement.

Or l'usage de pesticides n'est pas une nécessité, a fortiori lorsqu'on est un particulier. Il existe des trucs et astuces pour jardiner sans avoir recours à des substances artificielles. Voici notamment quelques conseils pratiques mis en image par le ministère de l'Environnement.

 

Jardiner sans pesticides

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog Jardiner Autrement. Vous y trouverez des fiches pratiques, des astuces, des ressources pédagogiques pour apprendre à jardiner sans pesticides.

Le vélo: bon pour vous, l'environnement et votre porte-monnaiE

Bicyclettes
Crédit: New York Public Library

 

Un véhicule qui consomme des énergies fossiles émet non seulement des gaz à effet de serre qui nuisent à notre environnement, mais également des polluants atmosphériques qui ont un impact sur notre santé, comme les microparticules, le NO2 ou les COV. 

 

En moyenne, une voiture neuve émet en France 117g de CO2 par km (source : ADEME).

Or un vélo, lui, n'émet que... 0 gramme de CO2 par km. Par ailleurs, ce mode de transport est excellent pour la santé et pour votre portefeuille. En effet, une voiture coûte en moyenne 5000 euros par an. De plus, l’air que vous respirez en pédalant est toujours de meilleure qualité que celui que vous inhalez dans une voiture. L’habitacle ne vous protège pas mais concentre les polluants.

 

Par ailleurs, si vous laissez votre véhicule au garage pour aller au travail à vélo, vous pouvez bénéficier de financements incitatifs :

 

Secteur privé :

Une indemnité kilométrique vélo (IKV) pour les salariés qui pédalent entre leur domicile et leur lieu de travail est fixée à 0,25 € par kilomètre parcouru.

Les modalités d'application de l'IKV doivent faire l'objet :

>soit d'un accord entre l'employeur et les représentants d'organisations syndicales représentatives dans l'entreprise,

>soit d'une décision unilatérale de l'employeur après consultation du comité d'entreprise ou des délégués du personnel, s'il en existe.

Cette indemnité est exonérée de charges sociales pour l’employeur et d’impôts pour le salarié, dans la limite de 200 euros par an.

 

Secteur public :

En ce qui concerne les salariés du secteur public, le dispositif est, pour le moment, uniquement applicable aux agents des ministères en charge du développement durable et du logement, et des établissements publics qui en relèvent, à titre expérimental entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2018.

Là encore, l’IKV est fixée à 0,25€.

 

Les allergies au pollen : un mal saisonnier qu’on peut prévenir

Pollen
Crédit: Pexel

 

Chaque année, avec le printemps reviennent aussi les allergies aux pollens. L'allergie pollinique ou pollinose concerne 20 % de la population française. Elle se caractérise par des symptômes invalidants de type rhino-conjonctivite et asthme, auxquels s'ajoute une forte diminution des capacités de travail et d'apprentissage. 

 

Voici quelques conseils pratiques pour limiter son exposition aux pollens :

· Brosser ou laver ses cheveux avant de se coucher.

· Fermer les fenêtres au moment où les pollens sont très présents dans l'air.

· Eviter les activités physiques à l'extérieur pendant les fortes pollinisations.

· Ne pas laisser son linge sécher à l'extérieur.

· Eviter les promenades dans les champs au printemps ou par temps sec et ensoleillé.

· Rouler en voiture vitres fermées.

· Jardiner de préférence avec des lunettes et un masque de protection.

· Eviter de tondre le gazon pendant la saison pollinique.

· Diversifier les plantations en évitant les espèces les plus allergisantes (bouleaux, cyprès, thuyas...).

 

Par ailleurs ATMO Grand Est, met à votre disposition deux service complètement gratuits pour prévenir l’arrivée des pollens et anticiper leurs effets :

 

>Un bulletin de vigilance pollinique ;

>Pollin’air : un réseau de sentinelles qui vous alertent en temps réel de l’arrivée des pollens.

 

Inscrivez-vous et vous recevrez toutes les informations nécessaires par courriel.

 

 

 

 

Voir toutes les actualités

Actus du moment