Recherche des épisodes de pollution en cours

Surveillance industrielle d’UNILIN - Bilan 2019

Depuis 2010, à la demande de l'entreprise Unilin, ATMO Grand Est assure le suivi de l'ozone (O3) et du dioxyde d'azote (NO2) de cette entreprise. 

En complément de cette surveillance, une évaluation de l’impact de l’activité de l’établissement sur les teneurs en formaldéhyde dans l’air ambiant est également menée depuis 2014.

La société Unilin exploite une unité de fabrication de panneaux de bois aggloméré, installée à Bazeilles depuis 1999. Dans le cadre de ses activités, Unilin dispose de chaudières qui utilisent comme combustibles des déchets de bois et du gaz naturel. Ces installations de combustion sont émettrices de polluants tels qu’oxydes d’azote, particules, dioxyde de soufre, composés organiques volatils et monoxyde de carbone.

Les campagnes de mesures réalisées en 2019 et leurs résultats


• Une campagne de mesure de formaldéhyde, menée du 9 juillet au 20 août 2019, avait pour objectif l’évaluation maximale de l’impact des émissions d’Unilin sur les teneurs en formaldéhyde présentes dans l’atmosphère.

>> Retrouvez un résumé de cette étude en cliquant ici.


• Une deuxième campagne de mesures, réalisée sur 8 semaines réparties tout au long de l’année 2019 au niveau de la station de mesure fixe, permettait de compléter les mesures en oxydes d’azote et ozone qu’elle délivre.

>> Les niveaux en ozone se sont avérés être dans la fourchette de ceux mesurés habituellement par les stations de fond de la région.
En 2019, l’objectif de qualité pour la protection de la santé, fixé à 120 µg/m3 sur 8 heures pour l’ozone a été dépassé 13 fois sur Unilin et entre 4 et 39 fois sur les autres stations de fond de la région Grand Est. Néanmoins, la valeur cible n’a pas été dépassée plus de 25 jours en moyenne sur 3 ans.
Le seuil d’information et de recommandation en ozone, a quant à lui, été dépassé 1 fois sur la station « Unilin ».
Concernant le dioxyde d’azote, la moyenne annuelle de 9 µg/m3 se situe bien en deçà de la valeur limite annuelle fixée à 40 µg/m3 pour ce polluant.

 

>> Consultez le rapport complet en cliquant ici 

Voir toutes les actualités

Actus du moment