Investigation of pollution episodes in progress

Déconfinement : Privilégions les mobilités douces pour préserver la qualité de l'air

Crédits photo
ATMO Grand Est

Durant le confinement, les oxydes d'azote (dont le NO2 et le NO) ont diminué de 72%, en proximité immédiate des axes routiers de la région Grand Est. Le trafic routier reste l'un des principaux émetteurs d'oxydes d'azote tandis que les mobilités douces permettent de préserver la qualité de l'air que nous respirons. Après une longue période de confinement, privilégions-les. Ces moyens de déplacements verts permettent pour la plupart de profiter de l'air frais tout en faisant de l'exercice physique.

Mobilités douces 

• Pour se déplacer, les mobilités actives comme le vélo, la trottinette ou encore la marche à pied seront nos meilleurs alliés. Pour rappel, 40 % des trajets effectués en voiture en ville font moins de 3 kilomètres. Dans le Grand Est, plusieurs villes vont entreprendre des aménagements cyclables supplémentaires, notamment à Strasbourg. 

En plus de ne dégager aucun polluant dans l'air,  elles permettent de réduire les embouteillages et de pratiquer un exercice physique. Les mobilités actives sont bonnes pour notre santé, elles permettent de réduire les risques d'apparition des principales pathologies chroniques (comme le cancer, les maladies cardiovasculaires ou encore le diabète) et l'ostéoporose. Elles ont également des bienfaits pour la santé mentale (anxiété, dépression). 

 

Trottinette
    • • Le saviez-vous ? Pour garder son vélo en bonne santé, il existe un dispositif d’aide à l’entretien qui a été créé spécialement pour cette sortie de confinement. Grâce à ce dispositif, les propriétaires de vélo peuvent bénéficier de la prise en charge d'une partie des frais de réparation.

    •  

    •  Durant vos déplacements, pensez à toujours respecter la distanciation sociale et les gestes barrières

  • Transports en commun 

      • • Si vous disposez d’un masque et tout en respectant les consignes sanitaires, vous pouvez également utiliser les transports en commun pour vous déplacer plutôt que la voiture. 

      •  

      • Tram urbain

         

        • • Si vous utilisez le covoiturage, respectez les gestes barrières et portez un masque. Sachez également que des plateformes de covoiturage proposent un "covoiturage solidaire" pour permettre de rendre un service aux personnes dans le besoin. Sur le site Mobicoop, vous pouvez par exemple poster un message sur le forum d’entraide afin de proposer d’aller faire les courses pour une personne âgée.  

    • Voiture

        • • Vous allez récupérer des courses en drive ? Pensez à éteindre votre moteur lorsque vous êtes dans la file d’attente afin de préserver l’air mais également protéger les personnes qui ne sont pas dans un habitacle de voiture et qui respirent la pollution émanant des véhicules. Pour préserver un bon air intérieur dans son véhicule lorsque celui-ci est à l'arrêt, on peut aussi utiliser le bouton "recyclage d'air". Cette fonction empêchera l'air pollué d'entrer. 

        • Recyclage air voiture bouton

           

          • • Nombre d’entre nous n’ont que peu utilisé leur voiture durant cette période de confinement. Il est donc important, si vous êtes amené à la réutiliser, de bien l’aérer en ouvrant les fenêtres de chaque côté. Cela permettra à l’air intérieur d’être renouvelé et évitera ainsi l’accumulation d’humidité, de moisissures et éliminera les odeurs.  

        • Adopter une éco-conduite est également un très bon moyen de préserver la qualité de l’air que nous respirons. Veillez pour cela à rouler en douceur en essayant de ne pas pousser les régimes et en gardant une vitesse stable. Pensez également à entretenir votre voiture notamment en vérifiant la pression des pneus (nécessaire après un long moment d'inutilisation). Cela permettra de diminuer votre consommation d’énergie et donc de diminuer les émissions de polluants dans l’air. 

         

See all news

Actus du moment