Investigation of pollution episodes in progress

Lancement de Atmo Data

Après plusieurs années de travail du réseau des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA), la Fédération Atmo France a lancé, le 15 septembre 2021, le portail unique Atmo Data, permettant d'être encore mieux informé sur la pollution de l'air. 

 

Qu'est-ce que Atmo Data ?

Engagées depuis plusieurs années dans la mise à disposition de leurs données, les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air franchissent un pas supplémentaire en proposant désormais une diffusion, agrégée au niveau national, des données régionales produites par les associations du réseau.

Avec le portail Open data, Atmo France propose donc un accès simplifié aux données des AASQA, rendu possible grâce à plusieurs années de travail interne à notre réseau concernant la standardisation de l’échange et de la diffusion des données produites en région (mesures, données d’inventaires d’émissions de polluants atmosphériques).

Atmo Data propose dès maintenant l’accès au flux indice ATMO. Les flux sur les épisodes de pollution, les concentrations observées et cartographiées, les émissions et les expositions des populations et territoires en dépassement sur les valeurs réglementaires seront accessibles à partir du 4e trimestre 2021.

La mise à jour est effectuée quotidiennement à 14h00 maximum (heure métropole) pour tous les flux (sauf pour les concentrations annuelles pour lesquelles la mise à jour doit être effectuée au plus tard le 30 septembre N+1).

A qui s'adresse Atmo Data ?

Atmo Data s’adresse à un public connaisseur :

presse, associations, entreprises privées et publiques via leurs développeurs, géomaticiens, etc.

Quels sont les services numériques proposés par atmo data ?

Une carte

La carte est le premier service mis en avant. Grâce au panneau latéral, l’internaute peut sélectionner le territoire, le flux et le cas échéant des dates.
Il est possible également de se géolocaliser, d’afficher la carte en plein écran parmi 3 fonds de carte : fond noir, plan et satellite.
Le bouton sauvegarde permet de sauvegarder la carte sous format .json.

Accédez à la carte : https://map.atmo-france.org/

 

Un widget

Un lien d’intégration iframe de la carte est accessible via un bouton « partager ».

 

Une API

Une API a été mise en place afin de permettre une récupération facilitée des données

Accédez à l’API : https://admindata.atmo-france.org/api/doc

 

Un service WFS

Un service standard d’échange de données géographiques WFS sera également mis à disposition. Il sera accessible par la carte via le bouton « accéder aux flux »

Accédez aux flux agrégés : https://map.atmo-france.org/flux

 

Comment utiliser les données disponibles sur atmo data ?

Les données sont en accès libre et sous licence ODbL. Chacun peut donc bénéficier gratuitement de ces données en indiquant la source « Atmo France et les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air ».

 

Retrouvez ci-dessous région par région 11 jeux de données sur des polluants majoritaires (particules fines (PM10, PM2,5), oxyde d’azote (NOx), dioxyde de soufre (SO2), monoxyde de carbone (CO), ozone (O3), etc.) comme les concentrations mesurées, les émissions, les expositions des populations et des territoires en dépassement sur les valeurs réglementaires, l’indice de la qualité de l’air, etc.

carte des flux des AASQA

La Réunion : Atmo RéunionNouvelle-Calédonie : Scal'airMayotte : Hawa MayotteGuyane : Atmo GuyaneMartinique : MadininairGuadeloupe : Gwad'airCorse : Qualitair CorseProvence - Alpes - Côte d'Azur : AtmoSudOccitanie : Atmo OccitanieNouvelle-Aquitaine : Atmo Nouvelle-AquitainePays de la Loire : Air Pays de la LoireBretagne : Air BreizhNormandie : Atmo NormandieHauts-de-France : Atmo Hauts-de-FranceBourgogne - Franche-Comté : Atmo Bourgogne - Franche-ComtéAuvergne - Rhône-Alpes : Atmo Auvergne - Rhône-AlpesGrand Est : Atmo Grand EstIle-de-France : AirparifCentre - Val de Loire : Lig'Air

 

A propos du dispositif national de surveillance de la qualité de l’air

Depuis la Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Énergie de 1996 (dite loi LAURE), le dispositif national de surveillance de la qualité de l’air repose sur 3 acteurs :

- Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) surveillent et prévoient la qualité de l’air via des mesures, des modélisations et des inventaires, informent et sensibilisent la population et les acteurs locaux et accompagnent les décideurs locaux, améliorent les connaissances… Elles sont fédérées au sein d’Atmo France.

- La coordination technique et scientifique du dispositif est assurée par le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA), qui est un groupement d’intérêt scientifique de l’Ineris, du Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et de l’Institut Mines-Télécom IMT Nord Europe.

- Le ministère de la Transition écologique, et plus précisément le Bureau de la qualité de l’air au sein de la Direction générale de l’énergie et du climat, est responsable de la définition de la politique nationale de surveillance, de la prévention et de l’information du public sur l’air.

See all news

Actus du moment