Investigation of pollution episodes in progress

L’intelligence artificielle au service de la prévision de la qualité de l’air

Pour prévoir la qualité de l’air au quotidien, l’expert prévisionniste d’ATMO Grand Est s’appuie sur les sorties d’outils de modélisation développés en interne, qui permettent d’évaluer le devenir des polluants pour les prochains jours. 

Actuellement, ATMO Grand Est fait évoluer ses outils de modélisation par l’intégration de techniques innovantes se basant sur des réseaux de neurones.

 

Quel est l'objectif de ces nouvelles techniques ?

L’objectif est de généraliser la diffusion de prévisions cartographiées à quelques dizaines de mètres de résolution afin de permettre à tout un chacun de connaitre encore plus finement son exposition aux polluants, que ça soit sur son lieux d’habitation, son lieux de travail et à l’occasion de toute activité du quotidien.

 

Ces nouvelles techniques permettent d’envisager de couvrir de plus grands territoires avec une haute résolution, tout en maitrisant les temps de calcul et ressources informatiques nécessaires.

 

Retrouvez les premières prévisions cartographiées issues de cette nouvelle chaine de modélisation sur le territoire du Grand Reims en cliquant ici

 

Les prévisions couvrent les 3 prochaines journées à une résolution de 25 mètres, pour 4 polluants (NO2, PM10, PM2.5, O3) agrégés dans un indice évoluant de bon à extrêmement mauvais, permettant de caractériser la qualité de l’air sur le territoire.  Dans les mois à venir, ces prévisions s’étendront progressivement à l’ensemble de la région Grand Est.

 

Le développement de ces nouvelles techniques a pu avoir lieu en partie grâce au financement de l’ARS Grand Est et du Grand Reims.
 

 

See all news

Actus du moment