Investigation of pollution episodes in progress

Rapport du GIEC : et maintenant ?

Le nouveau rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été publié le 28 février 2022. 

Il montre qu'il est urgent d'agir en prenant des mesures immédiates et plus ambitieuses pour faire face aux risques et aux conséquences du changement climatique sur la planète et les êtres vivants. Il reconnaît également l’interdépendance du climat, de la biodiversité et des populations humaines.

Qu'est-ce que le "GIEC ?"

En premier lieu, vous vous demandez peut-être ce qu'est exactement le "GIEC" ? Il s'agit de l’organe des Nations Unies chargé d’évaluer les travaux scientifiques consacrés aux changements climatiques.

Créé en 1988 par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM), ce groupe d'experts et scientifiques a pour mission de fournir aux décideurs des évaluations scientifiques concernant les changements climatiques,  leurs conséquences et leurs risques et de présenter des stratégies d’adaptation et d’atténuation. Le GIEC compte 195 États Membres.

concrétement, Que dit ce rapport ?

Le rapport affirme que les impacts du changement climatique sont manifestes dans la plupart des écosystèmes, des hydrosystèmes et des sociétés humaines. Il montre que les catastrophes naturelles sont de plus en plus courantes et que cette hausse est due, dans un grand nombre de cas, à l’activité humaine. 


Les chercheurs montrent également que la plupart des tendances et projections de l’impact du changement climatique publiées dans les précédents rapports du GIEC se sont confirmées ou ont été en dessous de la réalité. Il soulignent également que pour changer les choses, les efforts financiers et technologiques doivent être multipliés.

 

Le Résumé à l’intention des décideurs du rapport du Groupe de travail II du GIEC a été approuvé le dimanche 27 février 2022 par les 195 gouvernements Membres du GIEC.

 

Ce qu'il faut retenir :

 

giecgiec

de Qui est composé le giec ?

Il est composé de trois groupes, traitant chacun d’un volet du rapport :
•  Le premier, publié en août 2021, concerne surtout la physique du climat.
• Le second groupe intègre des questions d’écologie, de la vulnérabilité humaine face aux risques et de l’adaptation. C'est l'objet de ce nouveau rapport.
•  Le troisième groupe recherche des moyens pour atténuer le réchauffement climatique et de ses conséquences. Son rapport est prévu pour avril 2022.


Des milliers de personnes contribuent aux travaux du GIEC dans le monde entier. Pour rédiger les rapports d’évaluation, les scientifiques du GIEC étudient bénévolement les milliers d’articles scientifiques publiés chaque année afin de parvenir à une synthèse exhaustive de ce que l’on sait des facteurs du changement climatique, de ses impacts et des risques futurs, ainsi que de la manière dont l’adaptation et l’atténuation peuvent réduire ces risques.


Le GIEC compte trois groupes de travail:

le Groupe de travail I se charge des éléments scientifiques de l’évolution du climat

le Groupe de travail II des impacts, de l’adaptation et de la vulnérabilité

et le Groupe de travail III de l’atténuation du changement climatique.

Il compte également une Équipe spéciale pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre qui élabore des méthodes afin de mesurer les émissions et les éliminations de gaz à effet de serre. 

 

Au sein du GIEC, l’Équipe spéciale pour les données servant aux évaluations du changement climatique fournit au Centre de diffusion de données des indications sur la conservation, la traçabilité, la stabilité, la disponibilité et la transparence des données et des scénarios afférents aux rapports du GIEC.

 

Grâce aux évaluations du GIEC, les pouvoirs publics à tous les niveaux disposent d’informations scientifiques sur lesquelles asseoir leurs politiques climatiques. Ces évaluations occupent une place centrale dans les négociations internationales sur les mesures à prendre pour faire face au  changement climatique. Dans un souci d’objectivité et de transparence, les rapports du GIEC sont rédigés et révisés en plusieurs étapes. Un rapport d’évaluation du GIEC comprend les contributions de chacun des trois groupes de travail, auxquelles s’ajoute un rapport de synthèse. 
Ce dernier rassemble les conclusions des rapports des trois groupes.

Comment peut-on agir en faveur de l'air et du climat ?

Face à l'urgence climatique, nous pouvons tous agir, à notre échelle, pour préserver la planète et la santé de tous. Voici quelques actions efficaces que les citoyens, les collectivités et les pouvoirs publics peuvent adopter dès à présent :

Chauffage au bois

 

- Se doter d'appareils de chauffage au bois performants (flamme verte 5 étoiles)

- Entretenir régulièrement son appareil

 

Energie

 

- Rénover son habitat en étant vigilant sur le système de ventilation

- Adapter son habitat aux fortes chaleurs afin d'éviter d'avoir recours à la climatisation

 

Densification urbaine

 

- Préserver des espaces verts dans les villes

- Réduire les émissions des véhicules et la consommation d'énergie

 

Transports routiers

 

- Privilégier les véhicules moins polluants, le covoiturage, les autopartages...

- Développer de nouvelles énergies pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles

 

Agriculture

 

- Optimiser la fertilisation azotée et valoriser au mieux les engrais organiques

See all news

Actus du moment