Les effets de la pollution

Visuel
alergie pollen
Contenu

Quels sont les risques pour ma santé ?

Contenu

Les polluants que nous respirons sont nocifs pour notre santé et peuvent entraîner certaines maladies. Ces effets indésirables peuvent être ressentis immédiatement (lors d’un épisode de pollution) ou à plus long terme (en cas d’exposition chronique).

Effet sur la santé

 

Les effets de la pollution sur notre organisme peuvent varier en fonction de différents critères :

  • la durée d’exposition
  • la nature et la taille des particules
  • la concentration des polluants
  • notre sensibilité individuelle (âge, état de santé, mode de vie)

Quelles sont les populations à risques ?

Contenu

Les populations les plus sensibles à la pollution atmosphérique sont :

  • les enfants dont les poumons ne sont pas complètement formés (la fin de la croissance de l’appareil pulmonaire se produit vers 10-12 ans selon les enfants)
  • les personnes âgées, en raison du vieillissement des tissus respiratoires et de pathologies plus fréquemment associées, ainsi que d’une diminution des défenses respiratoires
  • les personnes souffrant de pathologies chroniques (par exemple, maladies respiratoires chroniques allergiques et asthmatiques ou maladies cardio-vasculaires), les diabétiques
  • les fumeurs, dont l'appareil respiratoire est déjà irrité par le tabac

Ces personnes doivent être particulièrement vigilantes aux recommandations sanitaires lors des épisodes de pollution.

Quelles sont les recommandations en cas de pic de pollution ?

Contenu

Un épisode de pollution est observé quand la concentration d’un ou plusieurs polluants dépasse les seuils réglementaires horaires ou journaliers. Il existe deux seuils : le seuil d’information-recommandations et le seuil d’alerte.

Texte

Au-delà du seuil d’information-recommandations : si je suis une personne vulnérable* et sensible** à la pollution, je dois modérer mon activité. Plus de 65 ans ? J'évite les efforts entraînant un essoufflement (respiration par la bouche). Et, peu importe mon âge, je décale mes horaires pour éviter les pics de pollution.

Au-delà du seuil d'alerte, sportif ou non, j’attends que la qualité de l'air s’améliore, avant d’effectuer une activité physique qui augmente le volume d’air respiré.

* Personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.
** Personnes sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics ; par exemple : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.

Sport et pollution, quels bons gestes adopter ?

Contenu

Dès que j’augmente mon activité physique, les bénéfices pour ma santé sont largement supérieurs aux risques, même si la qualité de l’air est moyenne.

Contenu

Lorsque je fais du vélo en ville, par exemple, même si je suis plus exposé à la pollution (car j’inhale plus d’air), je suis moins exposé qu’à l’intérieur d’une voiture, lieu clos, trop peu ventilé, qui cumule pollution extérieure et intérieure.

Mais en plein effort, je respire 7 à 8 fois plus d’air/minute qu’au repos. Et j’inhale en même temps 7 à 8 fois plus de polluants. Il est donc recommandé de prendre certaines précautions.

Généralement le matin avant que le trafic ne s’intensifie. J’évite les heures de pointe et aux beaux jours, les heures les plus chaudes de la journée (concentrations d’ozone les plus élevées).

Je privilégie des trajets à l’écart des sources majeures de pollution : les grands axes de circulation, les rues « canyons », étroites et bordées d’immeubles hauts, où l’air stagne. Je préfère les parcs, les espaces bien ventilés. Si je pratique en salle, je veille à ce que les lieux soient régulièrement aérés.

Aujourd’hui, demain, après-demain ? Vite, un coup d’œil sur les indices de ma commune qui sont publiés sur le site AtmoSud : de bon à extrêmement mauvais. Si je suis en bonne santé (enfants de 6 ans et plus, adolescents, adultes), je peux continuer de pratiques une activité physique ou sportive lors d’un épisode de pollution de l’air mais je m’adapte : je réduis mon effort ou j’écourte mon entraînement.

Titre
Pollution de l’air - Les gestes à adopter pour protéger votre santé

pollution_generale.pdf
public
pdf - 14 octobre 2022 - 166.09 KB
Titre
Pollution de l'air - Les gestes à adopter pour protéger votre santé
bouton d'actions
pollution_enfants.pdf
Femmes enceinte
pdf - 14 octobre 2022 - 196.53 KB
Titre
Pollution de l'air - Les gestes à adopter pour protéger enfants et femmes enceintes
bouton d'actions
pollution_age.pdf
Personnes agées
pdf - 14 octobre 2022 - 155.99 KB
Titre
Pollution de l'air - Les gestes à adopter pour protéger les plus de 65 ans
bouton d'actions